Retour

Comment les données géospatiales hyper-précises pour les services publics peuvent-elles optimiser la planification, les opérations et l’expérience client?

Jean-Sébastien Turcotte 

Vice-Président

22 septembre 2020

Comment les données géospatiales hyper-précises pour les services publics peuvent-elles optimiser la planification, les opérations et l’expérience client?

Pour les entreprises de services publics et d’énergie, la localisation contribue à renforcer toutes les facettes de l’entreprise, de la planification et l’optimisation du réseau aux opérations jusqu’à la prestation d’une expérience client hors pair. Malheureusement, l’exploitation de la valeur des données de localisation ou des données géospatiales est souvent associée aux fonctions administratives d’ingénierie.

Là encore, la valeur obtenue dépend de la qualité des données de localisation utilisées. Ce vieux dicton informatique sur les données, « à données inexactes, résultats erronés » pour GIGO (garbage in, garbage out), est tout aussi valable pour les données géospatiales. Les entreprises de services publics et d’énergie qui s’appuient sur des données internes d’adresses de clients, des rapports de terrain désuets et des connaissances obsolètes pour leurs données géospatiales, tout en utilisant la technologie géospatiale comme un outil d’ingénierie et non comme une plateforme d’affaires, manquent des occasions d’optimiser les ressources et de réduire les coûts.

Il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Des données de localisation hyper-précises pour les services publics sont facilement disponibles pour éclairer les décisions et améliorer les processus dans l’ensemble de l’entreprise. La combinaison de la technologie géospatiale et des données de localisation pour obtenir des renseignements d’intelligence géospatiale peut aider les entreprises de services publics et d’énergie à relever les défis importants des opérations d’aujourd’hui.

Étant donné que le changement se produit à un rythme effréné dans l’industrie, chaque avantage compte. Les entreprises et les municipalités doivent maintenant composer avec la réglementation, la demande de sources d’énergie verte, la nécessité de moderniser l’infrastructure vieillissante et les systèmes informatiques, la gestion efficace d’une main-d’œuvre mobile, en plus de rechercher à satisfaire les consommateurs qui veulent du choix, un meilleur service et des coûts moins élevés.

Comment les données de localisation hyper-précises deviennent-elles de l’intelligence géospatiale pour les services publics et l’énergie?

Les entreprises de services publics et d’énergie utilisent depuis des années les outils traditionnels SIG (Système d’information géographique) pour la planification et la cartographie des réseaux. Ce qui diffère aujourd’hui, c’est la disponibilité commerciale de données riches et détaillées sur les individus (des données démographiques par exemple) et les lieux (en termes d’empreintes de bâtiments et de points d’intérêt par exemple). Ces données sont organisées selon des coordonnées de latitude et de longitude qui peuvent, à leur tour, être liées à des adresses, à un environnement physique ou placées à l’intérieur de limites territoriales telles que des zones inondables, des codes postaux, des quartiers et des circonscriptions scolaires.

La combinaison de ces données géolocalisées externes avec les données opérationnelles et de réseau qui existent déjà peut révéler des tendances et des relations qui se traduisent par des informations exploitables ou de l’intelligence géospatiale. L’analyse peut être effectuée visuellement en superposant ces données géolocalisées sur des cartes réseau, par exemple, ou en utilisant des outils d’analyse spatiale. Par ailleurs, les données peuvent être organisées dans des fichiers plats (flat files) pour une utilisation dans les applications d’analyse et d’intelligence artificielle. Quoi qu’il en soit, la compréhension de l’information géospatiale est essentielle pour les services publics dans un large éventail de cas d’utilisation que nous explorons dans cet article.

« Au cours des deux dernières années, les investissements dans l’intelligence géospatiale ont permis d’améliorer les résultats commerciaux, passant de moins de 5 % pour certains adoptants précoces à plus de 25 % pour les organisations les plus matures. » – IDC

Le rôle de l’exactitude des données de localisation dans la planification d’actifs

Avec l’émergence de réseaux électriques intelligents, la production distribuée à partir de fermes éoliennes et solaires, et les ressources énergétiques distribuées allant de l’énergie solaire sur le toit aux stations de recharge de véhicules électriques et le stockage hors réseau, la planification d’actifs pour les services publics d’électricité est devenue beaucoup plus complexe. Les services publics de gaz, d’eau et des eaux usées sont également confrontés à des défis en matière d’infrastructure vieillissante, d’application de la technologie IdO, de gestion de l’offre et de croissance.

Optimiser la conception et les performances du réseau

L’augmentation des performances du réseau et la réduction des risques reposent toutes deux sur les données de localisation. Le déplacement des données d’actifs d’une feuille de calcul ou d’un système de planification des ressources de l’organisation vers une carte enrichie géographiquement avec des données externes révèlent les relations entre l’infrastructure, la géographie, la population et les dangers allant des routes et de la circulation dense aux caractéristiques géographiques et aux aires protégées telles que les zones humides.

La visualisation d’un inventaire d’actifs très précis peut révéler, par exemple, quels poteaux sont des poteaux principaux (corner pôles) qui mettent plus de maisons à risque d’une panne, ou la distance entre une station de relai électrique et un développement résidentiel ou commercial prévu. L’ajout de couches de données sur la consommation permet de créer un modèle détaillé de consommation d’énergie évaluant notamment le rendement du système, les données sur l’IdO et la télémétrie permettant des pistes d’amélioration du réseau.

Ces données sont également essentielles pour déterminer la conception de réseau la plus économique et la plus rentable. La combinaison de données précises sur les actifs existants et de données géolocalisées externes actuelles sur les communautés, l’utilisation des terres et la croissance démographique peut aider les services publics à identifier les tendances de croissance, à prévoir la demande géographique et à déterminer où la présence de la concurrence constitue une menace.

Maximiser les possibilités d’investissement

De plus, les données démographiques peuvent vous aider à maximiser les opportunités d’investissement grâce à des informations qui vous permettent de comprendre vos clients et leurs habitudes de consommation en lien avec votre infrastructure. En profilant les caractéristiques et le comportement des clients existants et potentiels, et en établissant l’emplacement des clients potentiellement très dépensiers, vous pouvez planifier une croissance rentable et cibler des campagnes de marketing pour des services supplémentaires tels que : la protection contre les surtensions pour appareils électroniques coûteux et les conduites de gaz d’arrière-cour pour les grillades extérieures.

Minimiser les impôts fonciers

Un dernier élément dans la planification d’investissements dans les réseaux est l’examen de l’impact des impôts fonciers. En augmentant la précision de localisation dans la modélisation du réseau, vous pouvez placer les actifs précisément là où les taux d’imposition sont les plus favorables.

Comment les données géospatiales pour les services publics peuvent-elles relever le défi opérationnel?

Qu’il s’agisse de gérer efficacement une main-d’œuvre mobile sur le terrain ou de comprendre ce qui se passe dans votre réseau et d’améliorer la préparation aux situations d’urgence, les données géospatiales jouent un rôle essentiel dans l’amélioration des opérations des services publics.

Dynamiser la gestion de la main-d’œuvre mobile

Assurer la sécurité de la main-d’œuvre tout en augmentant l’efficacité constitue le principal moteur d’affaires pour les services publics. C’est pourquoi les entreprises de services publics envoient de plus en plus d’employés sur le terrain équipé d’appareils mobiles intelligents qui peuvent afficher des données réseau et des cartes, recevoir des affectations de travail et communiquer avec le bureau. Les mêmes appareils peuvent capturer des données validées par GPS à partir de travaux sur le terrain et les alimenter directement dans des applications de gestion d’actifs pour une mise à jour transparente des données réseau.

Les données venant des applications cartographiques aident les répartiteurs à optimiser la planification et le séquençage en calculant le temps et la distance entre les adresses. Grâce à l’accès en temps réel aux données sur la circulation et les incidents routiers, les applications peuvent aider les travailleurs mobiles à calculer l’itinéraire le plus rapide et le plus écoénergétique jusqu’à leur prochain lieu de travail. Les appareils mobiles permettent de surveiller en temps réel les équipes de travail et d’envoyer des alertes lorsqu’une équipe entre ou sort d’une certaine zone géographique. Les alertes peuvent, à leur tour, déclencher des messages SMS pour mettre à jour les clients et les parties prenantes avec des heures d’arrivées prévues précises. En outre, l’intégration de ces données en temps réel dans les systèmes mobiles de gestion de la main-d’œuvre permet à la répartition d’affecter dynamiquement de nouvelles tâches ou de réaffecter des tâches existantes pour tenir compte des ressources retardées ou des appels annulés.

« Nos clients des services publics ont connu une réduction de 50 % des coûts de main-d’œuvre et de carburant en augmentant leur précision des données de localisation. »

Jean-Sébastien Turcotte
Vice-président de Korem

Optimiser les opérations de réseau et la gestion d’actifs

Imaginez à quel point vous pourriez affiner la gestion de la charge et réguler le flux et le reflux de l’énergie renouvelable avec des informations en temps réel sur la consommation de la maison, de l’installation ou de l’emplacement industriel. Ces données peuvent alimenter des analyses avancées pour une prévision énergétique plus précise, une meilleure compréhension de la fréquence des pannes et des modèles géographiques, et le ciblage de la demande énergétique.

Pour la gestion d’équipement fixe, les systèmes géospatiaux sont la plateforme la plus efficace pour documenter leur emplacement précis ainsi que le moment de leur construction, les spécifications de l’équipement telles que le fabricant, le numéro de série, la date si l’installation de compteurs intelligents a été faite, l’état actuel de l’équipement, et comment tout est relié. Avec ces informations en un seul endroit, les entreprises peuvent prendre des décisions fondées sur les données de l’équipement vieillissant, c’est-à-dire l’équipement risque de tomber en panne (et l’impact de la panne qui en résulte), ceux qu’il faut entretenir ou remplacer, et à quel moment le faire.

Réduire les risques grâce à de nouvelles informations

Enrichir des systèmes de gestion d’actifs géospatiaux avec des données géolocalisées peut fournir une valeur importante pour réduire les risques opérationnels. Les services publics peuvent, par exemple, cartographier l’information actuelle sur les conditions environnementales autour des équipements — comme le type de sol, la végétation, la classification des zones inondables, la proximité des routes salées en hiver — pour comprendre l’impact sur l’usure ou les dangers qui pourraient affecter les équipes de réparation ou la construction.

De même, les données peuvent aider les services publics à comprendre la population existante et prévoir la croissance des nouvelles constructions autour de l’équipement dangereux, y compris les lignes de transmission à haute tension et les stations de relai électriques desservant les zones urbaines. Les données sur les points d’intérêt, en particulier, fournissent une vue détaillée des types de bâtiments ou de propriétés — écoles, hôpitaux, parcs et terrains de jeux, magasins et restaurants, stations-service — qui pourraient accroître le risque associé aux travaux prévus. En accédant à ces informations, les services publics peuvent planifier les projets de travaux de façon appropriée et tenir les autorités informées des opérations à haut risque.

Éviter les litiges fiscaux et les amendes

Un coût d’exploitation entièrement évitable est celui lié aux litiges et aux amendes associées à des erreurs dans les paiements d’impôt foncier. Les réseaux de distribution de services publics traversent et chevauchent les limites territoriales des villes et des comtés, de sorte que quelques pieds peuvent faire une différence entre une autorité et une autre. Les systèmes de gestion d’actifs géospatiaux comprenant les frontières géographiques documentent avec précision quels actifs devraient être imposés par quelles juridictions.

Améliorer la planification et l’intervention d’urgence

Investir dans des données fiables sur l’emplacement peut également porter fruit lors de la planification et l’intervention d’urgence. Avant tout événement météorologique ou autre catastrophe naturelle, les données peuvent être utilisées afin d’identifier les meilleurs endroits des zones d’intervention en cas de catastrophe et les distributions de trousses d’urgence. La considération des données sur les risques d’incendie peut aider à identifier les zones à haut risque de dommages causés à l’infrastructure, tandis que les données sur les zones inondables peuvent définir des zones à éviter.

Les équipes qui examinent les dommages après l’événement et qui rapportent les points de données géospatiales au commandement fournissent une haute précision dans la collecte de renseignements. Les résultats peuvent être cartographiés par rapport au réseau d’actifs et aux données sur les quartiers ou les sites critiques comme les hôpitaux et les écoles. Le résultat est une prise de conscience de la situation qui peut éclairer la planification des interventions et optimiser le déploiement de l’équipe pour une restauration efficace du service. Le fait d’avoir une seule source de vérité sur l’état post-événement permet d’améliorer la collaboration et la communication entre les équipes de commandement, de contrôle et d’intervention ainsi que les communications avec les clients.

« 70 % des pannes d’électricité sont liées aux conditions météorologiques et peuvent engendrer des répercussions financières importantes. » – IBM and The Weather Company

Comment l’intelligence géospatiale peut-elle améliorer l’expérience client?

En règle générale, les clients pensent à leur service public, qu’il s’agisse d’électricité, de gaz ou d’eau, à deux reprises : lorsque le service est interrompu et lorsqu’ils paient la facture. L’intelligence géospatiale peut aider les services publics à améliorer cette expérience dans les deux circonstances. Lorsqu’ils reçoivent leurs factures, les clients s’attendent à ce que les taxes soient exactes, et cela exige des données d’adresse correctement cartographiées par rapport aux administrations fiscales de la ville et du comté.

En cas d’urgence ou de panne imprévue, l’intelligence géospatiale hyper-précise permet de facilement communiquer l’état de la situation aux clients au moyen de cartes d’interruption de service disponibles en ligne. La patience des clients peut être prolongée avec des rapports précis sur les progrès des travaux de restauration et le délai prévu nécessaire aux équipes de travail pour venir enlever les arbres abattus ou réparer une rupture de conduite afin de rétablir le service.

En dehors des catastrophes naturelles, informer les clients bien avant au sujet des perturbations et des constructions prévues est plus facile et plus fiable avec des données d’adresse précises. De plus, les améliorations globales de la fiabilité, réalisées grâce à une planification et à des opérations de réseau plus efficaces axées sur les données, contribuent à ravir les clients et à réduire les plaintes aux autorités réglementaires.

Commencer le cheminement vers l’intelligence géospatiale pour les services publics

De plus en plus d’entreprises des services publics sont convaincues de la valeur que les données de localisation peuvent apporter à la planification, aux opérations et à la prestation d’une expérience client positive. Le défi consiste à savoir par où commencer. Indépendamment des plateformes SIG existantes, y compris ArcGIS, GE Smallworld, Oracle Transportation Management, Oracle Transportation Mobile Workforce et SAP, par exemple, il existe de nombreuses sources de données sur le marché à évaluer et à comparer. Une évaluation devrait inclure la façon dont le fournisseur rend les données disponibles pour la consommation, allant des téléchargements de fichiers avec des mises à jour périodiques aux flux de données en temps réel au moyen d’interfaces de programmation d’applications.

Korem peut aider les services publics de toutes tailles à naviguer parmi les fournisseurs et les options, en trouvant les meilleures données pour votre analyse de rentabilisation, à partir d’un ou plusieurs fournisseurs. Nous pouvons également aider les entreprises de services publics et d’énergie à améliorer leurs capacités en matière d’intelligence géospatiale, à faciliter le géocodage et la validation des adresses, et à intégrer les données de localisation aux données d’entreprise, de réseau et opérationnelles. Korem est l’un des principaux revendeurs et intégrateurs de données et de technologies géospatiales; il contribue au succès de ses clients depuis 25 ans. Grâce à notre expérience client unique et réinventée, nous accélérons l’adoption de la technologie géospatiale, tout en réduisant le risque. Si vous souhaitez bénéficier d’une intelligence géospatiale extrêmement précise à votre réseau, contactez-nous.

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre :

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos articles sur l’industrie géospatiale.