Bell

Bell planifie efficacement son réseau sans fil avec Korem

Sommaire

Le client

Bell est la plus grande entreprise de télécommunications au Canada. Disposant d’un réseau sans fil de pointe, elle offre des services Internet, de télévision, de maison intelligente et d’affaires évoluées par l’intermédiaire de ses réseaux LTE et de fibre optique de classe mondiale.

Attention

Le défi

Bell cherchait à remplacer sa solution géospatiale du moment, qui arrivait en fin de vie et ne cadrait plus avec sa stratégie de croissance.

Conformité réglementaire

Les résultats

Korem a développé une plateforme sur mesure de visualisation et d’analyse géospatiale pouvant contenir 75 % plus de données, tout en réduisant le temps de publication des données de 95 %.

Visionnez la vidéo de l'étude de cas (en anglais)

Lire la vidéo

Téléchargez l'étude de cas de Bell

Le client

Bell est la plus grande entreprise de communication au Canada, desservant plus de 22 millions de clients résidentiels, d’affaires et sans-fil dans chaque province et territoire.

Pour demeurer un chef de file de la connectivité à haut débit au Canada, la division de planification des services sans-fil est essentielle pour que l’entreprise puisse continuer de prospérer. Cette équipe est responsable d’analyser de grandes quantités de données du réseau dans le but de rentabiliser au maximum l’investissement dans l’infrastructure sans fil. « Pouvoir examiner les différents types de données et les intégrer rapidement et efficacement est un point crucial pour mon équipe », explique Lance Taylor, le gestionnaire de l’équipe. « Cette analyse nous aide à planifier nos investissements de manière plus efficace. »

De plus, à l’aube du passage du réseau LTE à la 5G, la question n’est plus d’offrir simplement le réseau le plus rapide ou de couvrir le plus vaste territoire possible. Le déploiement du réseau 5G crée un tout nouvel écosystème d’appareils connectés, ce qui apporte son lot de défis bien particuliers. L’équipe de planification du réseau sans fil se doit de bien saisir la manière dont cette transition modifie l’offre de services à haut débit. Pour ce faire, un outil géospatial puissant est nécessaire pour déterminer les lieux où il serait le plus pertinent d’étendre le réseau 5G, augmenter la densification du réseau ou faire des investissements additionnels qui soutiennent le déploiement du réseau sans fil.

L’arrivée de la 5G augmente également la nécessité de disposer d’une technologie géospatiale de très haute précision. Ainsi, le défi pour les opérateurs est de composer avec les répercussions sans précédent des services de diffusion continue, dans un monde de capteurs, de véhicules et de personnes interconnectées. En migrant vers un système plus moderne, Bell sera positionnée plus favorablement pour remporter la course de la 5G et pour tester et incorporer à grande échelle l’information relative au terrain, aux actifs et à la population. Bell sera alors en mesure de lancer graduellement et sans tracas ses produits et services 5G, donnant ainsi un avantage concurrentiel considérable et, plus important encore, assurant la satisfaction et la fidélité de sa clientèle.

Le défi

Les limites d’une plateforme géospatiale désuète

La solution précédente, Google Earth Enterprise (GEE), consistait en une plateforme géospatiale très largement utilisée par l’équipe des services sans-fil, qu’il s’agisse d’ingénieurs ou de cadres de la haute direction. Il s’agissait d’un outil du quotidien, permettant de répondre à des questions comme « Où devrions-nous installer la 5G? » ou « À quel endroit les abonnés reçoivent-ils une couverture adéquate? ».

Toutefois, sur le plan fonctionnel, l’outil était poussé à sa limite relativement au volume de données qui pouvait être traité et aux délais de réponse des serveurs. Bell avait de la difficulté à afficher des données complexes et chaque nouvelle couche de données entraînait des délais de publication inacceptables. Qui plus est, la plateforme GEE éprouvait des problèmes de stabilité qui empêchaient des centaines de travailleurs de première ligne, d’employés du centre d’assistance et de techniciens d’avoir accès à l’information dont ils avaient besoin pour faire leur travail.

« Dans une équipe TI, l’objectif no 1 est de faire en sorte que les gens disposent de l’information dont ils ont besoin pour faire leur travail. Parfois, ce n’était pas le cas. »
– Lance Taylor

Outre ces lacunes fonctionnelles, en 2017, Google a désigné GEE comme étant obsolète, ce qui signifiait que Bell courait des risques associés à l’utilisation d’une technologie désuète. Le support de la plateforme était sur le point d’expirer et Bell s’exposait à d’éventuels problèmes de sécurité. Maintenir des systèmes désuets peut s’avérer complexe en raison du manque d’information sur leur fonctionnement, sans compter qu’il peut s’avérer particulièrement difficile de les intégrer à de nouvelles technologies puisque la demande d’intégration de ces technologies désuètes n’est pas assez forte. Au fil du temps, il risque de devenir plus coûteux de faire fonctionner le système que de remplacer le matériel informatique et les logiciels. Ajoutons à cela un manque de correctifs de sécurité dans les systèmes plus anciens, ce qui entraînerait une vulnérabilité pouvant mettre le système en péril et, ultimement, diminuer la rentabilité.

Ces défis ont confirmé l’obsolescence de l’outil, ce qui a mené Bell à devoir évaluer rapidement ses options pour déterminer son itinéraire d’évolution.

La solution

Une solution sur mesure pour répondre aux besoins de Bell

Dans le cadre de ses services de conseils stratégiques, Korem a évalué les besoins d’entreprise de Bell au cours de sa période de transition. Le mandat était clair : positionner Bell pour sa croissance et proposer une infrastructure technologique actuelle, sécuritaire et évolutive.

L’équipe d’ingénierie de Bell utilisait MapInfo Pro, la solution de cartographie sur ordinateur de Precisely. Comme tous les modèles de couverture de Bell étaient produits dans l’écosystème MapInfo Pro, il était logique d’utiliser Spectrum, une autre solution géospatiale et de gestion de données de Precisely comme plateforme de base. En choisissant Spectrum, peu de défis d’intégration étaient attendus.

Une fois la plateforme choisie, Korem a fourni l’expertise nécessaire pour que Spectrum réponde bien aux besoins d’entreprise de Bell. « Les développeurs de Korem sont extrêmement compétents et le personnel comprend bien les besoins de notre entreprise. Il ne suffit pas d’installer un widget sympa; il faut avoir le bon widget, au bon endroit au bon moment. C’est ce que Korem a compris pour faire ses précieuses recommandations », se réjouit Lance Taylor.

Grâce à l’expertise de Korem en développement de logiciel sur mesure, la solution « ATLAS » est née. Toutes les caractéristiques de GEE ou leur équivalent ont été maintenus, afin d’assurer la continuité dans cette nouvelle plateforme de visualisation et d’analyse SIG.

« J’adore le fait que nous Korem ne prend pas une solution prête à l’emploi et l’installe sur un serveur pour ensuite dire au client : ‘Voilà, c’est parti!’ Certaines des options qui étaient envisagées ressemblaient à ça. Le genre de solution toute faite, mais qui n’accomplit pas tout ce dont tu as besoin. Voilà sur quoi la plateforme choisie se distingue : la possibilité de l’adapter selon les besoins et le fait qu’elle permette une croissance véritablement agile, fondée sur le développement des activités. »
– Lance Taylor

Services en vedette

Bell utilise ces services de Korem

Korem's Strategic Consulting Services

Conseil stratégique

Nous procurons des perspectives commerciales et technologiques pour développer une stratégie innovante en géolocalisation qui créera de la valeur pour votre organisation.
explorez

Korem's Contract Advisory Services

Gestion d’actifs logiciels

Nous vous donnons accès aux meilleurs fournisseurs de solutions de géolocalisation pour lesquels nous avons déjà négocié les meilleurs prix et modalités contractuelles.
explorez

Korem's Outsourcing & Enablement Services

Impartition et formation

En tant qu’équipe d’experts en géolocalisation la plus diversifiée en Amérique du Nord, nous pouvons rapidement mettre votre équipe à niveau ou étendre sa capacité.
explorez

Korem's System Integration Services

Intégration de systèmes

Que vous cherchiez à ajouter des capacités de géolocalisation à un système existant ou que vous désirez une application entièrement personnalisée, nous respectons les délais, les budgets et les objectifs.
explorez

Korem's Managed Services

Services gérés

Nous renforçons vos opérations informatiques internes afin d’accélérer la création de valeur et de maintenir votre solution de géolocalisation dans un environnement hybride ou infonuagique.
explorez

Résultats marquants

75%

plus de données ingérées

95%

de réduction de temps de publication

15h

d'économie de maintenance par semaine

Le succès

Des répercussions positives exceptionnelles sur l’autonomie et la productivité

Cette nouvelle solution sur mesure a apporté de nombreux avantages. « ATLAS est en mesure d’ingérer 75 % plus de données que la solution précédente. En fait, elle peut désormais supporter un téraoctet de données matricielles, ce qui n’était pas possible auparavant. Le temps de publication a radicalement diminué, passant de cinq jours à seulement une à deux heures », indique Mauro Poblete, gestionnaire de l’équipe nationale de cartographie Ceci entraîne des économies de temps et des gains de productivités substantiels.

Les données sont désormais plus actuelles et des mises à jour automatiques sont effectuées quotidiennement. L’intégration de données est plus efficace, ce qui entraîne moins d’erreurs, donc une économie d’au moins 15 heures par semaine qui étaient auparavant consacrées à la maintenance, à la vérification et à la correction des données.

Parce qu’ATLAS a été conçu en fonction des différents types d’utilisateurs finaux – qui ne sont pas tous des spécialistes SIG – ces derniers sont maintenant en mesure de travailler de manière plus autonome. L’interface facile d’utilisation, combinée à la possibilité d’ajouter des couches de données générées à l’interne et de les analyser au besoin, confère à l’équipe des services sans fil une grande liberté opérationnelle. « En offrant à l’utilisateur général un meilleur accès à la superposition de couches de données et la possibilité de produire des cartes de la manière souhaitée, nous avons économisé beaucoup de temps », explique Lance Taylor.

L’équipe nationale de cartographie, qui recevait auparavant plus de 4 000 demandes de création de cartes par an, est désormais en mesure de les diriger vers la plateforme libre-service ATLAS.

ATLAS en nombre

60 000

sessions/an

78 000

page vues/an

9 900

utilisateurs/an

« L’outil a été conçu de manière à ce que n’importe qui puisse comprendre aisément son fonctionnement et commencer rapidement à l’utiliser. Il suffit simplement de se rendre dans la page, d’ouvrir une session et en quelques minutes, l’utilisateur pourra ajouter ses propres couches, effectuer des comparaisons et d’autres types d’analyses géospatiales. »
– Jakub Stroinski

Cette autonomie et cette liberté opérationnelle sont telles que l’outil est maintenant utilisé par d’autres départements. Le service de ventes et marketing, par exemple, utilise ATLAS pour ses campagnes de déploiement de la 5G. La possibilité d’ajouter des couches de données comme des données géodémographiques, fait d’ATLAS un véritable atout pour l’analyse de données pour plusieurs départements de Bell.

Le futur

De nouvelles capacités pour le futur

Avec le temps, ATLAS a permis à Bell de découvrir des capacités dont elle ne soupçonnait pas l’importance et le besoin. Grâce à la flexibilité et à l’adaptabilité d’ATLAS, l’équipe de Korem a ajouté progressivement d’autres capacités. Grâce à ces fonctionnalités nouvelles, Bell a pu découvrir des problèmes de performance ainsi que des points faibles du réseau. L’entreprise s’est aussi rendu compte à quel point il était important pour ses employés de première ligne de disposer d’informations très détaillées en temps réel sur la puissance du signal. Aujourd’hui, où qu’ils se trouvent au pays, les utilisateurs peuvent faire un zoom et télécharger des fichiers prégénérés dans le serveur, ce qui leur permet de constater avec exactitude la puissance reçue des signaux de référence (RSRP) pour un endroit donné.

ATLAS a suscité un enthousiasme et une admiration tels que par la suite, les employés n’ont cessé d’apporter de nouvelles idées de fonctionnalités à ajouter. « Cela crée un nouveau problème intéressant pour nous, parce que maintenant, nous devons nous concentrer sur l’ajout d’espace de stockage et sélectionner les scénarios d’utilisation ou les nouvelles fonctionnalités à mettre en priorité dans notre cycle de développement », explique Jakub Stroinski.

« Notre produit n’est pas fini : nous y ajoutons de nouvelles capacités chaque mois, chaque année. Chaque fois que je vais dans ATLAS, il semble y avoir de nouvelles fonctionnalités très précises, faites sur mesure pour notre travail. Ça, vous ne pouvez pas avoir cela avec des solutions prêtes à l’emploi. »
– Lance Taylor

CLAVARDEZ