Retour

Technologies géospatiales : au-delà de la cartographie de la COVID-19 et vers une nouvelle réalité

17 avril 2020

Technologies géospatiales : au-delà de la cartographie de la COVID-19 et vers une nouvelle réalité

La pandémie de coronavirus est avant tout une urgence de santé publique qui touche la majorité de la population mondiale. Bien que les travailleurs de la santé et les décideurs politiques se dévouent à la guérison des personnes malades et au bon fonctionnement de notre société, beaucoup de gens ont déjà constaté les effets de l’incertitude économique causée par la crise. C’est pourquoi tout le monde est appelé à aider sa communauté aujourd’hui, et à prévoir les mesures qui pourraient être requises demain. 

Bien sûr, personne n’aurait pu anticiper la situation actuelle et aucun guide n’existe pour naviguer dans ces eaux troubles. Le présent article vise à montrer aux dirigeants d’entreprise comment les données et les technologies géospatiales peuvent contribuer à la résilience en affaires et à préparer la période post-virale.

 

Encore de la cartographie?

Alors que la COVID-19 continue de perturber la vie des gens à l’échelle planétaire, plus fortement dans certaines régions que d’autres, les gouvernements et les agences de santé publique utilisent des cartes et des technologies géospatiales pour communiquer l’état de la situation et prendre les meilleures décisions possible.

Le lien entre les données géospatiales et les épidémies ne datent pas d’hier. L’un des pionniers de l’hygiène publique et de l’épidémiologie, John Snow, aurait procédé à une analyse géospatiale pour trouver la source de l’épidémie de choléra de 1854 à Londres, soit la pompe à eau publique de Broad Street. Il a ensuite convaincu le conseil local de démanteler la pompe, mettant ainsi fin à l’épidémie.

De nos jours, des entreprises géospatiales comme HERE, Google et Carto donnent accès à des ressources de cartographie pour informer la population de la propagation de la maladie et répondre aux inquiétudes avec ouverture et transparence, afin de mobiliser et de rassurer les gens.

 

Si ces cartes et tableaux de bord aident à régler les problèmes immédiats et à renforcer la résilience, ils n’aident pas à concevoir la « nouvelle réalité » et la façon dont les entreprises pourront se réinventer après la pandémie. Découvrez ci-bas comment les entreprises résilientes se servent des technologies géospatiales outre la cartographie, et voyez ce que l’avenir leur réserve.

 

Les télécommunications continueront d’améliorer l’infrastructure de la bande passante

En Amérique du Nord, une foule de gens et d’entreprises – suivant les recommandations des experts en santé publique – vivent quotidiennement en mode numérique. Des réunions entre collègues aux 5 à 7 entre amis, tout se fait maintenant en ligne.

Par conséquent, les opérateurs de télécommunications enregistrent presque chaque jour de nouveaux records d’activité. Nous sommes devant une nouvelle réalité : les anciens pics d’activité constituent maintenant la norme. Ce changement est une expérience technologique à grande échelle qui accroît la pression sur l’infrastructure de la bande passante et met à l’épreuve, plus que jamais, la capacité des réseaux.

Jusqu’à maintenant, les entreprises de télécom ont réussi à soutenir cette énorme transition, surtout parce qu’elles utilisent les données et les technologies géospatiales pour évaluer la capacité de bande passante existante, gérer leur réseau en temps réel et maximiser le rendement du capital investi dans la modernisation du réseau et de l’infrastructure.

Tandis qu’on commence à constater les effets du coronavirus sur les réseaux de télécommunication et l’économie en général, on se demande surtout si la pandémie retardera le déploiement du 5G. Les entreprises se voient maintenant forcées de prioriser les projets d’amélioration de la résilience des réseaux, mais elles doivent aussi réaliser que les investissements antérieurs pour la modernisation ont porté fruit : les clients ont à présent besoin d’une vitesse d’activité que les anciens réseaux ne pouvaient offrir. L’optimisation et la modernisation des réseaux ne se limitent cependant pas au lancement de nouvelles technologies comme la 5G. Les décideurs des télécommunications doivent tenir compte des objectifs de déploiement et de leur stratégie à long terme en matière de planification du réseau et de marketing. Pour ce faire, ils devront recourir aux données et aux technologies géospatiales.

La COVID-19 a mis ces enjeux à l’avant-plan. Si ce n’était pas évident avant la crise, il est maintenant tout à fait clair que l’infrastructure de la bande passante est essentielle pour toutes les facettes de la vie personnelle et commerciale.

 

Le géospatial pour assurer la livraison à domicile

Le commerce de détail utilise les données et les technologies géospatiales depuis des décennies pour le choix des sites et l’optimisation du réseau physique, mais la pandémie de COVID-19 continue de causer la fermeture de magasins, laissant présager un bouleversement des affaires sans précédent.

La transition vers le numérique représentait déjà – avant la pandémie – le plus important changement jamais opéré dans le commerce de détail. Comme on demande aujourd’hui aux consommateurs de respecter la distanciation sociale, les ventes en ligne des épiceries et d’autres magasins ont atteint de nouveaux sommets dans toute l’Amérique du Nord.

Les entreprises utilisent entre autres la technologie géospatiale pour vérifier l’adresse de livraison des nouveaux clients. Une mauvaise adresse peut causer l’abandon du panier, rendre impossible la livraison ou empêcher le service à certains endroits. La technologie géospatiale permet non seulement aux commerçants d’utiliser la solution la plus fiable et la plus récente pour confirmer une adresse, mais aussi de trouver le meilleur trajet de livraison.

Une expérience client positive n’est possible que lorsque la marchandise est livrée avec succès. Aujourd’hui, c’est la norme : la livraison doit être faite dans les délais et à la bonne adresse. C’est pourquoi les commerçants accordent beaucoup d’importance au « dernier kilomètre » de livraison. À cet égard, les technologies géospatiales aident à économiser du temps, du kilométrage et à limiter l’usure des véhicules. Elles permettent également aux opérateurs de flottes de voir exactement où se trouvent les conducteurs, de donner des instructions de navigation détaillées, de l’information en temps réel sur la circulation et les incidents, ainsi que de fournir une preuve de livraison répondant aux exigences de la clientèle.

La pandémie de COVID-19 accélère l’inévitable virage numérique du commerce de détail. Certains commerçants et certaines marques seront plus que jamais ancrés dans la vie des consommateurs. Le marché du commerce de détail sera totalement transformé, ce qui est pour le mieux.

 

Une transformation numérique à vitesse grand V pour les assureurs

Même avant l’épidémie du nouveau coronavirus, les assureurs peinaient à composer avec l’augmentation de la gravité de la fréquence et de l’imprévisibilité des catastrophes naturelles et à s’adapter à l’évolution rapide des attentes et des comportements de la clientèle.

Le virage numérique de l’industrie de l’assurance a été un sujet chaud pendant la dernière décennie. Cette transformation a souvent été associée à l’intelligence artificielle, à l’apprentissage machine et aux chaînes de blocs (blockchain), mais les chefs de file de l’assurance se sont accrochés au papier et aux personnes, convaincus que ce mode d’activité ne disparaîtrait jamais. Toutefois, dans un monde sujet aux pandémies et à la distanciation sociale, on ne peut plus tenir ces façons de faire pour acquises.

Certains projets auparavant optionnels, comme la numérisation des processus de souscription et de réclamation ou encore de toutes les activités d’une compagnie, deviendront cruciaux pour survivre dans l’après COVID-19. Grâce aux technologies géospatiales, les compagnies d’assurance, grandes et petites, ont une vue d’ensemble et peuvent évaluer rapidement et pleinement l’exposition au risque, ce qui améliore leur capacité de souscription. En utilisant des données de sources internes et externes, ainsi qu’en suivant en temps réel l’incidence des catastrophes, les taux d’infection et les méthodes de prévention, elles peuvent calculer les taux de prime adéquats, améliorant ainsi l’expérience de leurs clients.

Des compagnies d’assurance auto et habitation allègent le fardeau financier de leurs clients durant l’épidémie de COVID-19, notamment en autorisant des changements aux primes et aux profils de risque, une prolongation temporaire de la couverture ainsi qu’une couverture supplémentaire. Dans ce contexte, la technologie géospatiale constitue un outil essentiel pour déceler les informations critiques à travers le nombre grandissant de données. Elle aide les compagnies à surveiller l’évolution des événements à grande portée et à en limiter les effets, et ainsi à mettre en place une veille stratégique en temps réel sur les risques émergents.

 

Le maintien des services publics grâce à la technologie géospatiale

Alors que les hôpitaux se remplissent et que les lieux publics sont désertés, le secteur des services publics est plus important que jamais. Plus de gens font du télétravail, participent à des réunions en ligne et dépendent de données et de l’électricité pour accomplir leurs tâches.

Jusqu’à présent, l’épidémie de coronavirus a eu des effets modérés sur la demande en électricité, mais la plupart des chefs de file de l’industrie prévoient une réduction de la charge en raison d’une baisse de la demande en électricité, en carburant et en eau des secteurs commercial et industriel.

Bien que le secteur des services publics soit habitué à gérer les variations saisonnières de la demande, il n’est pas commun d’avoir un grand pourcentage de la population qui travaille à distance et qui passe presque tout son temps à la maison. Il se peut que les tendances d’utilisation soient moins prévisibles que pour les fins de semaine habituelles, ce qui complexifie l’équilibrage des réseaux.

Les services publics qui recourent aux technologies géospatiales pour recueillir des données de différentes sources en temps réel et qui peuvent utiliser l’analyse géospatiale pour déceler des tendances trouveront plus simple de faire face au défi associé à l’utilisation imprévisible d’énergie. Même si le secteur est préparé à gérer les urgences et à intervenir dans de telles situations, il est difficile d’affronter l’évolution rapide et incertaine des aspects économiques d’une épidémie comme celle de la COVID-19.

Nombreux sont les propriétaires d’entreprises qui sont touchés par les changements fiscaux annuels, et dans la foulée du coronavirus, beaucoup de gouvernements locaux, régionaux et fédéraux ont modifié leur taux de taxation ou mis en place un taux de taxe flexible pour soutenir les entreprises.

Les données et les technologies géospatiales simplifient la normalisation des adresses et permettent d’ajouter de l’information officielle fiable aux dossiers; ainsi, on peut suivre les changements liés aux taxes et éviter de faire des versements trop élevés ou trop bas, ce qui améliore les rapports financiers. 

 

Préparer l’avenir

La longueur et l’issue de la crise ne sont toujours pas connues, mais les répercussions vont perdurer de nombreuses années, modifiant nos habitudes personnelles et professionnelles.

Dans 40 ans, ce sera vraisemblablement à notre tour de répondre aux questions que nous avons nous-mêmes posées à nos parents et à nos grands-parents sur des événements historiques : « Comment c’était durant la pandémie de coronavirus? ». Dans une situation aussi exceptionnelle, il est facile de perdre de vue les mesures à prendre dans les semaines et les mois à venir. Néanmoins, les entreprises et les industries devront se réinventer rapidement à l’aide de technologies flexibles et novatrices comme le géospatial, faire preuve de résilience et s’adapter à la nouvelle réalité.

Nous vivons une période d’incertitude, mais malgré tout, nous restons là pour répondre aux besoins de nos partenaires et de nos clients. Aider les dirigeants d’entreprises à voir les occasions qui s’offrent à eux est une façon d’assurer à long terme la solidité de notre économie et le bien-être de nos communautés.

Chaque tempête laisse place à un arc-en-ciel et à un soleil qui brille de plus belle. Mais d’ici là, prenez soin de vous et restez à la maison.

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre :

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos articles sur l’industrie géospatiale.