Retour

Le rôle des technologies géospatiales dans l’évolution de l’industrie des télécommunications

Saad Lahrech 

Directeur de Comptes

6 mai 2020

Le rôle des technologies géospatiales dans l’évolution de l’industrie des télécommunications

Avec l’essor de nouvelles technologies telles que la 5G et l’IdO (Internet des objets), l’utilisation des données et des technologies de géolocalisation pour les entreprises de télécommunications devrait s’intensifier et atteindre un niveau d’utilisation sans précédent.

Il en résultera une augmentation spectaculaire des volumes de données, de la vitesse et de la capacité de traitement, ainsi que de la complexité des analyses, ce qui exercera une pression sur les capacités existantes et accroîtra le besoin d’ensembles de données de géo-enrichissement.

Parallèlement, les segments de l’industrie des télécommunications tels que la planification des réseaux de télécommunications, les ventes et le service à la clientèle bénéficieront tous de la technologie de localisation et des mégadonnées. Cela permettra une utilisation plus efficace et plus intelligente des ressources, ce qui garantira la satisfaction des clients et rendra les opérateurs de télécommunications plus compétitifs.

 

Les technologies géospatiales pour guider les activités de planification des télécommunications

La technologie de localisation aide à la planification des réseaux de télécommunications, la gestion des risques et le suivi des performances. Le besoin de données spatiales précises et détaillées s’intensifiera lorsque les organisations planifieront de nouveaux actifs pour des réseaux de télécommunications 5G plus complexes. Parallèlement, les opérateurs de télécommunications devront intégrer des données spatiales et des mégadonnées (big data) dans leurs opérations.

Planification du réseau

Les planificateurs de réseaux de télécommunications et les ingénieurs en RF utilisent depuis longtemps les SIG (systèmes d’information géographique cartographique) grâce à des outils spécialisés de planification de réseaux sans fil et filaires. Cependant, de nouvelles technologies telles que la 5G et le sans fil fixe entraînent la convergence des réseaux filaires et sans fil.

En outre, la densification des réseaux s’accroît, ce qui pose davantage de problèmes pour les activités de planification des réseaux. Avec cette complexité accrue vient également le besoin d’une modélisation plus avancée qui repose sur des données géospatiales de modélisation du terrain plus précises que le modèle d’élévation typique de 30 m. Les outils actuels de modélisation de la propagation des signaux sans fil, notamment en 2,5D et 3D, mais aussi des mesures réelles sur le terrain.

Par exemple, les réseaux 5G utilisant des ondes millimétriques exigent des opérateurs qu’ils installent jusqu’à dix fois plus de sites cellulaires par kilomètre carré que les réseaux 4G. Cela signifie que des données spatiales détaillées, telles que les données des pôles et de mobilier urbain, sont nécessaires pour permettre une planification précise du site d’installation potentiel de l’infrastructure. Cela signifie également que des données submétriques de haute précision sont nécessaires pour déterminer si les trajets des signaux 5G sont obstrués par des objets tels que des bâtiments et des arbres. Seules des données de localisation de la plus haute précision sont viables pour un travail de planification et d’analyse aussi minutieux pour les futurs réseaux de télécommunications. Les données géospatiales de modélisation de haute précision, notamment les empreintes de bâtiments avec leur hauteur/élévation, sont désormais de plus en plus disponibles et seront essentielles pour que les opérateurs de télécommunications puissent planifier, modéliser et réaliser d’autres travaux afin de finaliser les futurs actifs.

Les fréquences supérieures de la 5G, qui sont nécessaires pour transporter d’énormes quantités de données, ont une portée très courte qui peut être affectée par le plus petit des obstacles.

Dans le passé, les SIG permettaient aux opérateurs de télécommunications d’effectuer une analyse visuelle manuelle lors de tâches telles que la sélection des sites et l’analyse du terrain pendant le processus de planification des différentes parties du réseau. Avec le temps, le rythme d’installation des équipements de réseau va s’accélérer, et ce type de travail sera de plus en plus automatisé. Le véritable défi sera ensuite d’utiliser les SIG pour l’intégration des données, en raison de la convergence des réseaux sans fil et filaires.

Suivi des performances du réseau

Les défis et les priorités du développement des réseaux sont en train de changer de la couverture à la performance des réseaux et au soutien des nouvelles technologies de télécommunications.

L’utilisation du géospatial pour effectuer l’analyse des performances du RAN (réseau d’accès radioélectrique) permet de surveiller et de dépanner en temps réel, mais aussi de prévoir l’augmentation de l’utilisation du réseau, qui devient une partie intégrante de la planification du réseau.

Pour effectuer ce type d’analyse géospatiale, les plateformes SIG devront intégrer d’énormes quantités de données spatio-temporelles, qu’il s’agisse de données de mesure de réseau ou de traces provenant de millions d’appareils IdO. Outre la connexion à toutes ces sources de données externes, les technologies SIG devront également réaliser des opérations géospatiales à l’échelle des environnements de mégadonnées. Les entreprises de télécommunications devront bientôt combiner leurs mégadonnées et leur stratégie géospatiale pour être en mesure de répondre aux besoins de surveillance des performances du réseau et d’ajuster les capacités en fonction des besoins actuels et futurs.

Gestion des risques et des actifs

La technologie de localisation n’aide pas seulement les opérateurs de télécommunications à gérer les infrastructures et les actifs internes, mais leur permet également d’atténuer ou de prévenir les risques en prenant rapidement des mesures dès qu’un problème survient. De cette façon, le nombre de clients touchés peut être réduit au minimum et il en va de même pour les actifs ou les parties du réseau touchés.

Les centres de gestion du réseau (CGR) peuvent exploiter la technologie géospatiale pour obtenir une vue d’ensemble claire des biens physiques et humains et surveiller de manière proactive les risques environnementaux tels que les ouragans, les tremblements de terre et les tempêtes, mais aussi d’autres risques liés à la santé et à la sécurité qui pourraient menacer le fonctionnement du réseau ou nécessiter une intervention. Tout cela ne se limite pas à des tableaux de bord cartographiques visuels, mais peut également exploiter des alertes automatiques déclenchées par le système SIG en fonction du géorepérage ou de la proximité du risque. Cela permettra aux organisations de prendre les mesures appropriées plus rapidement.

Gestion de la main-d’œuvre mobile

Les réseaux et infrastructures 5G deviendront plus complexes que les réseaux 3G et 4G, ce qui entraînera une augmentation drastique du nombre d’actifs internes (tours, microcellules). Cela nécessitera davantage de travaux d’installation et d’entretien. Ce qui, à son tour, mettra de la pression sur le personnel des services de terrain pour qu’il soit plus efficace. De l’optimisation de la planification des itinéraires à la répartition et au suivi des véhicules, en passant par l’état d’intervention en cas de panne en temps réel, la technologie géospatiale sera la réponse à l’amélioration et à l’automatisation de plusieurs aspects de la gestion du flux de travail mobile.

Par exemple, vous pouvez utiliser la technologie géospatiale pour effectuer une préqualification de service avant d’envoyer un technicien sur le terrain. Vous pouvez également fournir au technicien plusieurs tours de service préqualifiées comme options d’échange lors de l’installation d’une antenne pour l’équipement du client sur les lieux (Customer-premises equipment) pour l’internet haut débit sans fil fixe. En veillant à ce que le terrain ait accès à l’information à tout moment et en tout lieu, qu’il soit connecté ou déconnecté, on limitera les allers-retours avec le bureau et, en fin de compte, on augmentera l’efficacité du personnel.

 

Utiliser la technologie de localisation pour aller vers les clients

Le secteur des télécommunications est aujourd’hui très compétitif. Cela oblige les opérateurs de télécommunications à se différencier par leur expérience client. La technologie et les données géospatiales sont indispensables aux opérateurs pour transformer l’expérience client en matière de marketing, de service et d’assistance.

Étude de marché

La technologie et les données de localisation peuvent aider à identifier le meilleur marché à développer sur la base d’informations telles que la densité de population ou les dépenses par segmentation de la population. L’analyse des marchés potentiels, les ventes aux enchères de licences de spectre, les déploiements de réseaux et l’envoi de marketing ciblé sont des exemples de, comment l’utilisation de données géospatiales pour comprendre le marché jusqu’au niveau de la propriété, peut constituer un énorme avantage concurrentiel. Par exemple, un processus géospatial peut préqualifier des millions de clients existants pour des rabais sur un nouveau produit ou un niveau de service plus élevé que celui dont ils disposent déjà.

Alors que les données démographiques étaient auparavant suffisantes pour cibler les nouveaux clients des télécommunications, la technologie 5G nécessitera une segmentation hyperlocale des micromarchés et même des données au niveau de la propriété. Combiné (géo-enrichi) avec des informations de localisation et un contexte supplémentaire, ce niveau de compréhension du marché ciblé apportera de nouvelles idées qui peuvent donner aux entreprises de télécommunications un solide avantage concurrentiel.

Éligibilité du service

La 5G et le sans fil fixe deviendront de plus en plus importants et complexes et disposeront de plus de services et de produits différents pour des vitesses et des technologies différentes; 4G, 5G, LTE-M, VoLTE, etc.

Le processus de prévente nécessitera l’évaluation d’un plus grand nombre d’options. Par exemple, nous pouvons évaluer si l’internet à haute vitesse doit être offert par fibre optique ou par un réseau fixe sans fil, dans un endroit précis, en fonction des coûts de construction.

La qualification sans fil 5G et fixe nous obligera à interroger spatialement des modèles de propagation à résolution submétrique. Ce niveau de précision obligera à utiliser la précision du géocodage des points d’adresse ou des empreintes de bâtiments. Une solution de géocodage offrant une couverture des points d’adresse approchant les 100 % en combinant plusieurs sources d’adresses garantira une précision optimale.

Localisation des points de vente et performances

Les performances optimales des magasins dépendent des marchés ayant un bon potentiel, de la bonne localisation des magasins et de la facilité d’entretien dans la région.

Dans le marché hautement concurrentiel d’aujourd’hui, le choix de l’emplacement optimal du magasin est crucial pour la réussite. La technologie géospatiale peut aider à identifier divers facteurs de réussite, tels que les moteurs d’activité à proximité de l’entreprise, la circulation de jour et la cannibalisation du marché avec d’autres magasins ou concurrents.

Les performances des magasins existants peuvent être analysées et optimisées en comparant mieux les chiffres de vente du magasin par rapport au potentiel du marché, aux performances d’autres magasins sur un marché similaire et en segmentant les clients en fonction de leur emplacement ou de leur profil.

 

Améliorer l’expérience client avec les technologies géospatiales

La technologie de localisation est un facteur important dans la création d’une expérience client exceptionnelle. Il est très important de pouvoir fournir rapidement les bonnes informations pour garantir la satisfaction des clients, en particulier lorsqu’ils ont besoin d’un engagement personnel et direct de la part de leur opérateur de télécommunications.

Couverture et localisateur de magasins

Les localisateurs de magasins et les cartes de couverture constituent une partie importante de l’expérience client des fournisseurs de télécommunications. Les clients commencent généralement par vérifier sur le site Web du fournisseur la couverture ou la disponibilité du service dans leur zone géographique avant d’acheter en ligne ou de rechercher le magasin le plus proche.

Les deux services d’information en ligne reposent sur la technologie de localisation, que ce soit pour géocoder la localisation du client, valider la disponibilité du service ou sélectionner le magasin le plus proche en fonction de la distance parcourue et de la disponibilité spécifique du téléphone.

Si la plupart des sites Web des entreprises de télécommunications proposent ces services, certains attirent les clients en leur offrant une meilleure expérience. Par exemple, certains fournisseurs préconisent la transparence en fournissant des cartes de couverture de haute précision ou même des cartes de couverture vérifiées par le client avec des informations sur la vitesse. Avec l’arrivée de la technologie 5G, de nombreux clients actuels veulent savoir quand la 5G sera disponible près de chez eux. Les cartes de couverture peuvent fournir ces informations en une seule image et aider les fournisseurs de télécommunications à décider où investir dans le réseau pour satisfaire les clients actuels et en attirer de nouveaux.

Service à la clientèle

Un marché concurrentiel implique également un taux de désabonnement élevé, ce qui signifie que pour conserver leurs clients, les opérateurs de télécommunications ont besoin non seulement d’un bon réseau, mais aussi d’une excellente expérience client.

Pour offrir la meilleure expérience possible, certaines entreprises construisent une vue 360 degrés de leurs clients qui leur permet de les comprendre et de mieux les servir, mais aussi d’identifier les opportunités de ventes croisées. Cette vue consolidée du client peut être établie en associant des informations telles que les personnes qui leur sont liées, des informations provenant d’un autre secteur d’activité et d’un contexte supplémentaire à leur localisation et à un identifiant d’adresse unique.

Les données géospatiales sont également utilisées pour recevoir les plaintes des clients. Elles peuvent être utilisées pour effectuer un prédiagnostic en localisant les causes potentielles, qu’il s’agisse d’une faible couverture à proximité de l’emplacement du client, d’une panne en cours à proximité du client ou d’un site cellulaire qui atteint sa capacité maximale. Ces processus géospatiaux automatisés peuvent accélérer considérablement le temps de résolution et améliorer la satisfaction des clients tout en renforçant l’efficacité de l’agent.

 

Les technologies géospatiales contribuent de nombreuses façons à l’évolution du secteur des télécommunications

Les technologies et les données géospatiales continuent à remodeler l’industrie des télécommunications; les SIG ne sont plus seulement utilisés par les départements SIG et les ingénieurs en RF, mais sont devenus une partie importante de la modernisation numérique.

Ce nouveau rôle élargi des technologies et des données géospatiales dans les télécommunications devrait s’accroître rapidement dans les années à venir en raison de l’arrivée des technologies 5G qui nécessiteront non seulement de fournir des cartes et des visualisations, mais aussi de doter toute l’organisation de capacités géospatiales pour une meilleure prise de décision en coulisse.

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre :

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos articles sur l’industrie géospatiale.