Retour

L’importance de l’intelligence géospatiale pour la réussite du déploiement de la 5G

4 mai 2020

L’importance de l’intelligence géospatiale pour la réussite du déploiement de la 5G

La promesse de la 5g

Les technologies 5G permettront plusieurs nouveaux cas d’utilisation dans différents domaines touchant les consommateurs, les entreprises et les gouvernements. Selon Qualcomm, d’ici 2035, la 5G pourrait générer jusqu’à 12,3 billions de dollars de biens et de services pour les télécommunications et d’autres secteurs qui profiteront de ces nouvelles capacités.

Les cas d’utilisation de la 5G sont regroupés en trois catégories principales :

  • Communications massives de type machine (mMTC) : Communication plus efficace pour l’IdO, les objets connectés et les capteurs intelligents. Elles permettront également d’augmenter la durée de vie des batteries et d’optimiser les coûts, en permettant par exemple de créer des villes intelligentes.
  • Communications ultrafiables et à faible latence (uRLCC) : Très faible latence, jusqu’à 1 ms, qui permettra de nouveaux cas d’utilisation pour les véhicules et les drones autonomes.
  • Haut débit mobile amélioré (eMBB) : Vitesse dix fois supérieure pour les téléphones mobiles et prise en charge de nouveaux cas d’utilisation grâce à la réalité augmentée (AR) et à la réalité virtuelle (VR). Une bande passante plus large permettra également de fournir un internet à large bande de type fibre optique en utilisant l’accès fixe sans fil (FWA) 5G, qui est souvent considéré comme le quatrième cas d’utilisation.
Pour ce faire, les opérateurs de télécommunications devront investir considérablement dans l’acquisition de nouvelles licences de radiofréquences 5G sur les marchés souhaités, le déploiement d’une nouvelle antenne avancée qui prend en charge la formation de faisceaux en 3D et la technologie MIMO massive pour fournir un débit élevé. Finalement, des investissements en infrastructures devront également être réalisés pour améliorer le réseau central. Le fractionnement du réseau et le traitement en périphérie contribueront à réduire la latence des différents types de communication. De plus, il faudra investir dans le réseau à fibres optiques, qui servira de base au trafic sans fil en rapide augmentation.
Selon Accenture rien qu’aux États-Unis, l’investissement dans l’infrastructure de la 5G est estimé à 275 milliards de dollars pour les sept prochaines années. En conséquence, chaque opérateur mettra tout en œuvre pour protéger ces investissements et s’assurer que leur déploiement et leur commercialisation de la 5G soient un succès.

Les défis commerciaux, au-delà de la technologie 5g

Au-delà des défis technologiques, le déploiement et la commercialisation de la 5G amèneront les fournisseurs à se poser beaucoup de questions :

  • Où doit-on déployer la 5G en premier et sur quels aspects doit-on se concentrer pour chaque domaine (fixe sans fil, IdO, haut débit et capacité)?
  • Peut-on être sûr d’y arriver en premier en rationalisant le processus de mise en marché des nouvelles licences de radio et de spectre, des installations, du marketing, de la qualification des services et des ventes?
  • Comment est-il possible d’optimiser les coûts? Devrions-nous considérer l’accès fixe sans fil/WTTX comme une solution de rechange efficace et rentable à la construction en fibre optique pour l’internet à large bande?
  • Comment peut-on surveiller et corriger l’expérience client et la qualité du service pour qu’elles servent de différenciateur de marque qui permettra de gagner des parts de marché et de limiter le taux de désabonnement dans un marché hautement concurrentiel?

L’intelligence géospatiale sera essentielle pour fournir les réponses et prendre les meilleures décisions.

Leverage location intelligence

Watch our webinar to learn how location intelligence can help you overcome 5G challenges. 

L’évolution de la 5G dans l’industrie géospatiale

Aujourd’hui, la plupart des fournisseurs utilisent les technologies et les données géospatiales à un certain degré. Cependant, la 5G augmentera considérablement le besoin de l’intelligence géospatiale, ce qui mettra la pression sur les capacités existantes et augmentera le besoin d’ensembles de données de géo-enrichissement. Certains changements importants vont se produire:

Une course à la précision

Au lieu de se fier aux microcellules à large couverture, la 5G exploitera des microcellules utilisant des fréquences radio plus élevées, comme les ondes millimétriques, qui fourniront un débit plus élevé, mais seront alors plus sensibles à l’atténuation du signal. Cela se traduira par une couverture plus restreinte obligeant à déployer un grand nombre de microcellules dans de petites zones. Cette évolution, combinée à la convergence des réseaux sans fil, filaires et à fibres optiques, qui est aussi nécessaire pour la 5G, entraînera une densification rapide des réseaux. D’autres facteurs seront déterminants : la spécialisation des réseaux, qui exigera une qualité de service plus granulaire et plus complexe par exemple, augmentera le volume, la fréquence des mises à jour des données et la complexité du traitement géospatial.

La technologie 5G NR avec des fréquences élevées telles que les ondes millimétriques forceront les outils de modélisation RF à introduire des modèles plus avancés, notamment 3D et internes. Les modèles de propagation qui utilisaient auparavant des fichiers géo-raster d’une résolution de 30 mètres devront accroître leur précision avec une résolution de 10 m ou même de 1 m. Grâce à des centaines de milliers d’antennes, il en résultera une quantité massive de données géospatiales qui changeront à un rythme élevé. En plus des modèles numériques d’élévation et de l’encombrement des écrans, des ensembles de données supplémentaires de modélisation de haute précision seront nécessaires; élaborer des empreintes avec l’élévation, le marqueur de chargement de bande et même les arbres. Ces ensembles de données deviendront plus facilement accessibles, car ils sont générés à l’aide de techniques avancées combinant le LIDAR, l’imagerie et l’apprentissage AI/Profondeur.

Avec la précision accrue de la modélisation de la propagation des RF, le géocodage de nouvelle génération deviendra également indispensable. Cela vaut en particulier pour les systèmes fixes sans fil déployés dans les zones suburbaines et rurales où la détection des adresses et la précision du géocodage étaient généralement plus faibles.

L’enrichissement des données pour les réseaux 5g

La détermination de l’éligibilité aux produits du réseau 5G devra largement dépasser un simple oui ou non. Pour définir les produits et technologies auxquels le client aura accès, les plateformes géospatiales devront être qualifiées avec précision en fonction de la puissance du signal, des vitesses estimées, de la capacité, des sous-technologies, etc. En exploitant ces données grâce à un géotraitement avancé, il deviendra possible de sélectionner dynamiquement les scénarios optimaux. Par exemple, il sera possible de choisir les antennes les mieux adaptées à l’équipement d’un client, d’évaluer rapidement des millions d’adresses pour la planification du réseau ou de commercialiser des cas d’utilisation d’analyse géospatiale. Le fait de combiner les données commerciales avec des données de tiers comme les points d’intérêts, la segmentation, la démographie, le trafic, les attributs de propriété et même les données des médias sociaux fournira des outils puissants pour prendre de meilleures décisions.

  • Interopérabilité des données et des systèmes : Comme la complexité des données et la fréquence des mises à jour augmentent, les entreprises devront accroître l’automatisation, réduire les processus ETL et la duplication des données. Cette situation exercera une pression sur l’interopérabilité des données et des systèmes pour les technologies géospatiales qui devront consommer divers formats de données directes provenant d’autres systèmes spatiaux et non spatiaux. Par ailleurs, la plateforme géospatiale devra géo-activer d’autres secteurs de l’organisation, tels que le marketing, les ventes et l’assistance à la clientèle, en dehors des groupes SIG et ingénierie.
  • Mégadonnées et IdO : Alors que la densité et la complexité du réseau augmentent, les données de modélisation et de simulation ne suffisent plus et seront combinées avec des données mesurées et vérifiées. Ces données proviendront de diverses sources : données des systèmes mobiles d’essai (TEMS), traces d’appel, données des appareils IdO, informations recueillies sur les téléphones portables des abonnés ou même données provenant de sources multiples. Il en résultera un besoin croissant de connectivité de mégadonnées ainsi que de capacités de traitement et d’analyse des mégadonnées géospatiales pour diverses utilisations, notamment la couverture vérifiée par le client, le marketing et la planification du réseau ou même la monétisation des données.

Conclusion : comment Korem peut vous aider à déployer la 5g?

Avec la croissance rapide des déploiements de réseaux fixes sans fil et les déploiements de la 5G dans plusieurs villes américaines, nous croyons que l’intelligence géospatiale sera la clé pour surmonter les défis de la 5G. Si vous désirez obtenir de l’expertise, des technologies ou des données géospatiales pour assurer une mise en marché rapide et réussie de la 5G, Korem est le conseiller de confiance qu’il vous faut.
Korem compte plus de 25 ans d’expérience dans l’utilisation de l’intelligence géospatiale pour aider les entreprises de télécommunications à répondre aux besoins et aux défis de l’évolution de la technologie. Notre large portefeuille de produits et de données géospatiales, combiné à notre connaissance des défis des télécommunications et du géospatial, nous donne la possibilité de recommander, de vendre et d’intégrer la meilleure solution pour vos besoins d’affaires.

See location intelligence in action!

Watch our 5G webinar to view a demo of multiple datasets for real 5G use cases.

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre :

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos articles sur l’industrie géospatiale.