Retour

ArcGIS versus écosystème mixte : faisons la paix!

Éric Lacoursière 

Expert géospatial

30 janvier 2019

ArcGIS versus écosystème mixte : faisons la paix!

Bonjour, je m’appelle Éric. Lorsque je suis passé d’Esri Canada à Korem il y a quelques années, l’un des grands changements a été de passer de l’utilisation d’une seule suite de produits (ArcGIS) à la création de solutions utilisant différentes technologies de plusieurs fournisseurs. Au fil des ans, notre équipe a développé une expertise approfondie avec des partenaires majeurs de l’industrie géospatiale tels que Pitney Bowes, Esri, Hexagon/Intergraph, HERE, TomTom, FME, Alteryx, Google, etc. Cette expérience permet à Korem d’aider les entreprises surmontant des défis, tels que :

  • augmenter la précision du géocodage et les taux de correspondance;
  • l’intégration et l’enrichissement des données;
  • l’intégration dans des écosystèmes SIG mixtes;
  • l’intégration à l’entreprise avec les systèmes CRM, ERP et BI.

Korem propose une approche technologique agnostique : c’est-à-dire que nous nous concentrons tout d’abord sur les défis de l’entreprise, pour ensuite rechercher des logiciels et/ou des données pour fournir une solution répondant à ses besoins.

Souvent, les discussions et commentaires des clients sont centrés sur le choix d’une technologie plutôt que sur une autre (Esri vs Pitney Bowes, par exemple) et finissent souvent par ressembler à un débat religieux (comme Apple vs Android), ce qui laisse l’utilisateur et le problème derrière. Les entreprises utilisant exclusivement Esri ont tendance à rechercher uniquement des solutions dans cet écosystème.

Vous désirez analyser la précision de vos données de localisation?

Les besoins de l’entreprise avant tout

Nous avons constaté que bon nombre de nos clients finissaient par adopter des écosystèmes SIG mixtes pour répondre pleinement à leurs besoins. Par exemple, une entreprise de télécommunications peut utiliser une solution Esri pour la gestion de son réseau filaire, et une solution basée sur Pitney Bowes pour son réseau sans fil.

Les entreprises de services publics ont également tendance à avoir un écosystème mixte. Ils peuvent utiliser Hexagon GeoMedia ou GE Smallworld comme système d’enregistrement source, Esri pour la cartographie Web et Pitney Bowes pour un géocodage de haute précision.

Tous peuvent tirer avantage d’une bonne recherche du meilleur produit pour la bonne tâche, que ce soit auprès de leur fournisseur ou d’un revendeur à valeur ajoutée comme Korem.

COMMENT TIREZ-VOUS PROFIT DE L’INTELLIGENCE D’EMPLACEMENT?

Korem se concentre principalement sur l’intelligence d’emplacement : nous ajoutons le volet géographique aux processus d’entreprises qui n’ont pas intégrés l’approche géocentrique traditionnelle.

Les solutions SIG géocentriques étaient traditionnellement conçues pour un écosystème fermé où des spécialistes des SIG gèrent ou possèdent les données. Mais lorsqu’il faut intégrer des fonctionnalités géospatiales qui serviront des milliers d’utilisateurs via des systèmes opérationnels tels que CRM, ERP ou BI, vous devez prendre en compte de nouvelles exigences, telles que:

  • la gouvernance des données;
  • la précision;
  • l’automatisation;
  • l’accès en temps réel;
  • et l’intégration.

Les fonctionnalités et l’interface utilisateur doivent également être adaptées aux utilisateurs qui ne sont pas familiers avec les SIG, avec une interface cartographique simplifiée ou parfois même aucune carte affichée.

Dans ce contexte, la plateforme SIG ne peut pas fonctionner comme un écosystème fermé (géocentrique) et doit être déployée là où les données vivent (géoactivé).

Par exemple, il peut être utile de déterminer automatiquement la cote de risque dans le domaine de l’assurance pour une adresse donnée, comme les inondations, les incendies, les tremblements de terre et le niveau de criminalité dans cette zone. Pour mener à bien un tel processus automatisé, nous devons analyser et reconnaître l’adresse, géocoder avec précision l’emplacement de l’adresse, l’enrichir de données commerciales et interroger un ensemble de risques prédéfinis et de modèles de tarification auprès de l’équipe d’actuaires ou de souscripteurs.

Dans de tels cas d’utilisation, la validation manuelle n’est généralement pas viable, car elle est très coûteuse et ajoute du temps de latence aux processus d’affaires. Par conséquent, le processus doit être aussi automatisé que possible, ce qui signifie qu’aucune validation manuelle de l’analyste ou du souscripteur n’est requise et qu’aucune carte n’est affichée, sauf dans les cas où la précision de géocodage est insuffisante.

Le même principe s’applique aux environnements Big Data ,où les données géospatiales ne peuvent pas être extraites de la base de données vers la plateforme SIG lorsque des milliards d’enregistrements générés par l’internet des objets (IoT) provenant de compteurs intelligents doivent être traités en temps réel. Au lieu de cela, la base de données massives (Big Data cluster) doit être géo-activée pour intégrer les fonctionnalités géospatiales là où la donnée réside. En géo-activant un cluster Hadoop, il est maintenant possible d’exécuter des processus spatiaux comme la validation d’adresses, le géocodage ou le routage sur des milliards d’enregistrements, et ce, en quelques minutes.

Vous désirez analyser la précision de vos données de localisation?

AMÉLIORATION DE LA RECONNAISSANCE DES ADRESSES ET DE LA PRÉCISION DU GÉOCODAGE

La précision du géocodage est l’un des défis les plus importants pour nos clients. Si vous géocodez des millions d’adresses clients, même une infime partie des adresses non validées ou non géocodées peut avoir un impact considérable sur votre entreprise, que ce soit lié à la détermination de risques dans le domaine de l’assurance, de la maintenance réseau pour les télécommunications ou des inspections de sites dans le secteur public.

Par conséquent, même une légère augmentation de 1 % du taux d’appariement ou de la précision peut créer beaucoup de valeur et un retour sur investissement rapide.

Korem a aidé de nombreux clients Esri à améliorer la précision de leur géocodage grâce à diverses solutions, comme l’intégration de points d’adresse et de données Parcel de haute précision dans leur suite ArcGIS. Nous avons également travaillé en étroite collaboration avec notre partenaire Pitney Bowes au développement d’un nouveau connecteur Esri qui permet l’intégration du géocodage de haute précision de la gamme Spectrum Enterprise Geocoder dans l’écosystème Esri. Korem recommande souvent Spectrum Geocoder, notamment en raison de son ensemble de données de points d’adresse MLD (Master Location Data), qui permet aux organisations d’accroître la précision et le taux de correspondance obtenus par le « workflow » de géocodage.

L’intégration du géocodeur de Pitney Bowes dans votre solution peut également accroître la reconnaissance des adresses urbaines dans votre environnement grâce à l’intégration des jeux de données d’adresses postales et des fonctionnalités de validation des adresses de la plateforme Spectrum. Cette intégration est particulièrement pertinente pour les systèmes d’entreprise existants qui stockent souvent des données d’adresses sous plusieurs formats, sans nécessairement respecter les normes. Les données de ces systèmes peuvent être entrées manuellement par l’utilisateur final, sans validation.

Korem aide régulièrement ses clients à identifier les principaux pièges lors de l’intégration d’un processus de géocodage automatisé. Dans de tels cas, Korem guide le client et recommande l’ajout d’un « workflow » de validation d’adresses spécifiques avant le géocodage. L’expertise apportée par Korem se traduit rapidement par un ROI accru. C’est particulièrement vrai si vous êtes une organisation qui envoie un grand volume de courrier.

Les « workflows » de validation d’adresse sont validés par rapport à des ensembles de données maintenus, mis à jour et certifiés par le système de support de l’exactitude du codage (CASS) aux États-Unis ou par le programme d’évaluation et de reconnaissance de logiciels (SERP) au Canada. Il en résulte donc une économie substantielle sur les adresses validées avant leur envoi par courrier.

INSATISFAIT DE VOTRE « SOLUTION UNIQUE »?

Grâce à mon expérience de travail combinée chez Esri et Korem, je constate que de plus en plus d’entreprises ont des écosystèmes géospatiaux mixtes et passent de déploiements géocentriques traditionnels à géo-activés. Ces systèmes ont essentiellement les mêmes fonctionnalités principales, mais leur intégration est souvent très différente et mise en œuvre de manière transparente pour les utilisateurs.

Bien que ce type de mise en œuvre soulève d’autres problèmes, les avantages sont considérables et permettent de promouvoir un avantage concurrentiel et d’amener l’entreprise au niveau supérieur. Indépendamment de votre technologie SIG principale, si vous rencontrez des difficultés avec votre déploiement SIG géocentrique traditionnel ou un nouveau système qui doit être géo-activé, Korem est là pour vous aider!

Vous désirez analyser la précision de vos données de localisation?

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre :