Retour

5 aspects négligés lors du développement avec des services de géolocalisation

16 janvier 2020

5 aspects négligés lors du développement avec des services de géolocalisation

Le développement d’applications Web nécessitait auparavant une grande expertise, une énorme quantité de données et une infrastructure lourde à maintenir. De nos jours, avec les plateformes nuagiques et les APIs tels que l’API Google Maps, tout développeur peut facilement créer un amalgame de divers outils et intégrer des services de géolocalisation avec une expertise limitée dans le domaine géospatial.

Bien qu’à première vue, la sélection et le développement d’applications utilisant ces services semblent très simples, Korem finit souvent par aider les clients qui ont négligé plusieurs aspects du processus d’intégration. Ces erreurs peuvent avoir des répercussions allant de frais plus élevés à une réimplémentation partielle ou complète, en passant par des délais plus longs. 

D’après notre expérience, voici les 5 aspects les plus souvent négligés lors du développement avec des services de géolocalisation:

On ne développe pas simplement une application web

Le visage caché des fonctionnalités de base

En apparence, toutes les API de localisation semblent être comparables, offrant des fonctionnalités de base telles que l’API JavaScript, le géocodage et le routage.

Cependant, lorsque vous commencez à creuser un peu, vous remarquez des différences importantes dans les fonctionnalités avancées et les limitations de service. Voilà pourquoi il est important d’identifier les besoins qui vous importent le plus.

Par exemple, une entreprise développant une solution de gestion de flotte peut vouloir mettre davantage l’accent sur l’extraction des attributs de restriction de poids pour l’acheminement des camions ainsi qu’obtenir le maximum de requêtes par seconde (RPS) afin de suivre correctement leur flotte.

En revanche, une entreprise de vente au détail développant un système de commande en ligne ou un site Web destiné au public peut mettre davantage l’accent sur des fonctionnalités de saisie semi-automatique flexibles et conviviales, ou sur l’intégration de Street View. D’autres entreprises peuvent être plus intéressées par les processus de géocodage par lots qui se font automatiquement en arrière-plan et nécessitent une correspondance plus conservatrice avec une traçabilité complète.
Chaque solution a ses forces et ses faiblesses, mais ce qui compte, c’est que la solution choisie convient le mieux à vos objectifs d’affaires.

Les données sous le capot

La qualité des données sous-jacentes est aussi importante que les fonctionnalités exposées. Chaque fournisseur fournira un niveau différent de fiabilité des données, de richesse d’attributs, de couverture, etc. Il est souvent difficile de comprendre ces différences et de mesurer l’impact qu’elles peuvent avoir sur votre entreprise.

Dans le domaine des services de géolocalisation, la qualité des données fait référence à l’ensemble des processus de validation appliqués aux données, tandis que la précision peut être définie comme le degré ou proximité avec lequel les informations sur une carte correspondent aux valeurs du monde réel (GIS Lounge). Par exemple, les fournisseurs n’utilisent pas les mêmes méthodes d’acquisition pour fournir des images. L’imagerie aérienne est mise à jour moins fréquemment et offre une résolution plus élevée tandis que l’imagerie satellite est rafraîchie plus souvent, mais a une résolution inférieure.

Une autre considération est la couverture. Selon la solution, la qualité des données peut varier considérablement d’un pays à l’autre. Cela peut s’expliquer par l’orientation ou la mission du fournisseur. Certains fournisseurs auront de la donnée mieux adaptée aux zones rurales tandis que d’autres seront meilleurs dans les zones urbaines. Certains fournisseurs se concentreront sur la modélisation des consommateurs et d’autres sur la modélisation des entreprises ou de l’industrie automobile.

Cela est également lié à la façon dont les données sont acquises: à partir des objets connectés, du gouvernement ou de l’acquisition de données sur le terrain. Au-delà de la couverture, chaque fournisseur dispose également de processus de validation des données automatisés et/ou manuels qui garantissent l’exactitude des données.

Les conditions d’utilisation: l’angle mort des développeurs

Les conditions d’utilisation (T&C) de leurs API et leurs services de géolocalisation constituent l’un des plus grands angles morts auxquels les développeurs sont confrontés. Les entreprises présument souvent que si l’API permet de faire quelque chose, il en va de soi que cela est légal. La preuve, moins de 20% des développeurs à qui nous avons parlé ont lu les conditions d’utilisation avant de commencer à coder!

Pour vous donner un exemple, saviez-vous que vous ne pouvez pas stocker ou mettre en cache les données de la plateforme Google Maps (GMP) pendant plus de 30 jours? Si vous avez un abonnement GMP, cela signifie que vous devez géocoder la liste de vos clients tous les 30 jours pour vous conformer aux conditions.

En voici un autre: créez-vous un nouveau produit en fonction des demandes de l’API? Certains fournisseurs permettront d’utiliser leurs données pour créer ce qu’ils ont appelé du «contenu dérivé» tandis que d’autres l’empêcheront.

L’impact commercial de ne pas tenir compte des conditions d’utilisation au début de la phase de développement de l’application peut se traduire par une perte considérable de temps et d’efforts. Cette plateforme doit être éliminée dès le départ si elle ne correspond pas à votre cas d’utilisation.

Un autre défi réside dans l’évaluation et la comparaison des prix. Chaque solution a des modèles de tarification différents allant du très simple au très complexe. Certains sont basés sur le nombre d’utilisateurs tandis que d’autres sont basés sur le nombre de transactions et de crédits avec des rabais de volume. Dans de nombreux cas, les cas d’utilisation et le type de déploiement peuvent avoir une incidence sur la tarification.

Pour ces raisons, certains fournisseurs poseront beaucoup de questions sur votre cas d’utilisation, car votre tarification sera déterminée en fonction de vos réponses. Cela explique pourquoi il est souvent très difficile de comparer des solutions.

Construisez-vous une application de gestion de flotte et de logistique ou un localisateur de magasin? Ces deux cas d’utilisation différents nécessitent à peu près les mêmes fonctionnalités, mais pas le même volume de demandes et ne sont pas facturés de la même manière entre les fournisseurs. Les modèles de type OEM (original equipment manufacturer) et ASP (application service provider) peuvent également affecter la façon dont les fournisseurs établiront la tarification ou les conditions de la licence pour votre cas d’utilisation. Il est également difficile d’estimer l’utilisation avant la mise en service de cette application si vous ne disposez d’aucun point de comparaison.

Bilbo qui lit les conditions d'utilisation

L’impact commercial de ne pas tenir compte des conditions d’utilisation au début de la phase de développement de l’application peut se traduire par une perte considérable de temps et d’efforts.

La structure de la tarification

Comme mentionné précédemment, les structures de prix sont un vrai casse-tête lorsqu’il s’agit de les comparer.

Le fournisseur A est basé sur un modèle de «paiement à l’utilisation», vous invitant à fournir une carte de crédit et vous facturera l’utilisation réelle. Avez-vous une remise sur volume au-delà d’un certain nombre de demandes? En revanche, le fournisseur B a un modèle « prépayé », consistant à acheter un nombre X de transactions pour couvrir votre utilisation future. Comment prévoyez-vous votre utilisation? Perdez-vous vos transactions restantes à la fin de la période de facturation.

Il devient alors difficile de comparer des pommes avec des oranges. Avez-vous déjà comparé les prix des différentes plateformes de services de géolocalisation? Comment comparez-vous une session de chargement de carte et une transaction de tuile de carte? Comment déterminez-vous combien de tuiles votre utilisateur consommera ou combien de frappes pour chaque adresse à saisie rapide dans votre zone de recherche avant que votre application ne soit mise en ligne?

BingESRI

Google

Quelle est l’utilisation prévue de cette application?

À moins de 125 000 transactions facturables par année civile, vous êtes éligibles aux conditions de site Web et des applications mobiles limités. Au delà de cela, vous aurez besoin d’une licence d’abonnement Bing Maps Transaction.

Combien de crédits seront nécessaires pour exécuter des opérations spécifiques ou stocker des données?

Vous aurez besoin de 40 crédits par millier de géocodages.

Plage de volume mensuel

(tarif pour 1 000 appels)

0 – 100 00 appels = 5$
100 001 – 500 000 = 4$
500 001+ = contacter le service commercial

HEREMapboxPitney Bowes

Comment les transactions HERE Location Services sont-elles comptabilisées?

Pour les services de tuiles de carte 2D, de tuiles satellite ou de tuiles de trafic, une transaction est comptée pour 15 demandes.

Chargement mensuel de carte pour le Web
(coût par 1 000)

Jusqu’à 50 000 = Gratuit
50 001 à 100 000 = 5
100 001 à 200 000 = 4$

Achetez un nombre fixe de crédits par mois

Forward Geocode Premium=
1 credit = 0,01$ par requête
Forward Geocode Advanced=
0,5 credit = 0,005$ par requête
Forward Geocode Basic=
0,1 credit = 0,001$ par requête

Bing

Quelle est l’utilisation prévue de cette application?

À moins de 125 000 transactions facturables par année civile, vous êtes éligibles aux conditions de site Web et des applications mobiles limités. Au delà de cela, vous aurez besoin d’une licence d’abonnement Bing Maps Transaction.

ESRI

Combien de crédits seront nécessaires pour exécuter des opérations spécifiques ou stocker des données?

Vous aurez besoin de 40 crédits par millier de géocodages.

Google

Plage de volume mensuel

(tarif pour 1 000 appels)

0 – 100 00 appels = 5$
100 001 – 500 000 = 4$
500 001+ = contacter le service commercial

HERE

Comment les transactions HERE Location Services sont-elles comptabilisées?

Pour les services de tuiles de carte 2D, de tuiles satellite ou de tuiles de trafic, une transaction est comptée pour 15 demandes.

Mapbox

Chargement mensuel de carte pour le Web
(coût par 1 000)

Jusqu’à 50 000 = Gratuit
50 001 à 100 000 = 5
100 001 à 200 000 = 4$

 Pitney Bowes

Achetez un nombre fixe de crédits par mois

Forward Geocode Premium=
1 credit = 0,01$ par requête
Forward Geocode Advanced=
0,5 credit = 0,005$ par requête
Forward Geocode Basic=
0,1 credit = 0,001$ par requête

Avez-vous remarqué que chaque fournisseur a sa propre façon de présenter ses prix? Afin d’évaluer les solutions sur un pied d’égalité, Korem utilise une méthodologie interne pour comparer les plans afin de recommander les meilleures solutions pour votre cas d’utilisation.

En plus de l’utilisation, l’implémentation peut également avoir un impact important sur la tarification. La mise en œuvre des meilleures pratiques et l’optimisation peuvent vous faire économiser une quantité importante de crédits. Selon le cas d’utilisation, l’implémentation optimale peut être différente. Voici un exemple rapide: par défaut, l’API Google Places renvoie tous les attributs. Avez-vous vraiment besoin des heures d’ouverture et des avis des utilisateurs Google? Si ce n’est pas le cas, vous seriez mieux servi en ne demandant que les champs dont vous avez besoin afin d’éviter des frais supplémentaires. De plus, certains fournisseurs vous factureront certaines fonctionnalités, telles que la saisie semi-automatique, alors que d’autres ne le feront pas.

Le projet : éviter un voyage inattendu

De nos jours, il est très facile d’utiliser les services de géolocalisation pour faire la preuve de concept et de développement. Les gens oublient souvent que les départements de technologies de l’information et d’approvisionnement doivent être inclus dans le processus. Alors, rendez-vous service et impliquez ces gens plus tôt que tard et vous serez sur la bonne voie pour livrer un projet respectant les délais et le budget.

En résumé

Comme vous pouvez le voir, le choix de la bonne plateforme n’est pas un processus linéaire et l’implémenter de façon optimale est souvent plus délicat qu’il n’y paraît. Chez Korem, nous avons géré de nombreux projets impliquant des services de géolocalisation et trop souvent, nous avons entendu «si je vous avais appelé avant, j’aurais économisé beaucoup de temps et d’argent».

Commencez votre aventure du bon pied et contactez-nous pour des conseils!

aventure-with-korem

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre :

Restez connecté!

Inscrivez-vous à notre infolettre pour recevoir nos articles sur l’industrie géospatiale.